Librairie | Recherche



Catégorie  
Titre ou mot-clef  
Auteur  


Entrez, de préférence, deux mots.
ex.: Chateaux Bretagne, Archives, Auvergne,
Héraldique Normandie, Généalogie, Epinal...

Utilisez le singulier, la recherche sera plus large.
Vous pouvez également utiliser une racine pour une recherche encore plus large.

ex.: chev pour chevalier, chevalerie, chevaux, ...
Vos caractères peuvent-être accentués ou non, en majuscules ou minuscules.

Nombre d'articles par page

Page 1 sur 3  -  44 articles.

 1  2  3  page suivante>>


ARMORIAL DES LANDES III-B

Baron de Cauna

ARMORIAL DES LANDES III-B

Publié à partir de 1863, l'Armorial des Landes du Baron de Cauna est un des ouvrages indispensables pour qui s'intéresse au lignage des familles nobles des Landes et de la Gascogne. Le présent livre III-B reprend le manuscrit de H. Laborde Péboué de Doazit relatif à «la relation véritable des évènements de Chalosse de 1638 à 1670», chronique édifiante de plus de trente ans de vie quotidienne d'une région rurale entre Saint-Sever et Orthez, durant les troubles de la Fronde, puis de la révolte contre l'imposition de la gabelle menée par Daudigeos et ses «invisibles». Il faut lire ce texte - également réjouissant de par l'énorme quantité de gasconnismes qu'il contient-, où transparaît la brutalité auto-satisfaite d'une administration royale et des diverses soldatesques qui, plus que de guerroyer, ne conçoivent guère que de vivre sur le pays, pillant, rançonnant et tuant... Une bonne mise en perspective des raisons profondes de la Révolution à venir, de 1789. Un texte empreint de la mentalité de l'époque mais qui en dit beaucoup plus que nombre de doctes livres d'histoire grande et petite...

2009, 15 x 21, 150 p. 13,95€

ARMORIAL DE BEARN (Tome 1) 1696-1701

A. DUFAU DE MALUQUER & J. de JAURGAIN

ARMORIAL DE BEARN (Tome 1) 1696-1701

L’Armorial de Béarn reste un des ouvrages indispensables sur la noblesse du Béarn sous l’Ancien Régime. Les travaux rectificatifs des auteurs sont un élément très précieux pour les études touchant à la généalogie dans le Sud-Ouest de la France.

2005, 14,5 x 20,5, 352 p. 30.00€

CADETS DE GASCOGNE, LA FAMILLE DE MARSAN DE CAUNA

CADETS DE GASCOGNE, LA FAMILLE DE MARSAN DE CAUNA

La généalogie de la maison de Marsan de Cauna remonte au haut moyen-âge. Jacques de Cauna en a réalisé une étude en quatre volumes, exhaustive et minutieuse, qui reprend également toutes les alliances passées avec les familles nobles de Gascogne. Le livre quatrième présente les autres alliances et parentèle proche, alliances indirectes ainsi que les additions et corrections relatives aux premières éditions des tomes I,II, III. C’est, pour le généalogiste, une mine d’informations incontournable et, qui plus est, récente et mise à jour. C’est, pour l’historien ou l’amateur d’histoire, la possibilité d’avoir une vision complète et simplifiée de toute l’histoire de la Gascogne.

2006, 20,5 x 14,5 cm, 4 tomes, 87.00€

HISTOIRE GÉNÉRALE DU PAYS SOUVERAIN DE BÉARN (T I)

C. DESPLAT & P. TUCOO-CHALA

HISTOIRE GÉNÉRALE DU PAYS SOUVERAIN DE BÉARN (T I)

Des origines obscures et modestes de la vicomté, en passant par l'union personnelle avec le comté de Foix, par le rêve (presque réalisé) d'un état pyrénéen avec Gaston Fébus au XlVe siècle jusqu'au rêve réalisé, mais fugace, d'un état navarro-béarnais au siècle suivant, le lent mais sûr cheminement du pays souverain de Béarn, entre Pyrénées, Gascogne et France. Une impressionnante, passionnante et précise monographie historique, en trois volumes (tome I : des origines à Henri III de Navarre ; (à venir) tome II : d'Henri IV à la Révolution ; tome III : la civilisation béarnaise).

2009, 16 x 24, 230 p., 24,5€

HISTOIRE GÉNÉRALE DU PAYS SOUVERAIN DE BÉARN (T II)

C. DESPLAT & P. TUCOO-CHALA

HISTOIRE GÉNÉRALE DU PAYS SOUVERAIN DE BÉARN (T II)

Du long et difficile cheminement vers la couronne de France d'Henri III de Navarre, devenu Henri IV de France, l'assassinat puis le mythe du « bon roi Henri » —, le rattachement forcé du Béarn à la France par Louis la création du Parlement XIII et de Navarre, la révocation de l'Edit de Nantes par Louis XIV et ses conséquences pour le protestantisme Béarnais, les relations ambivalentes entre catholiques et protestants au cours du XVIIIe siècle jusqu'à la Révolution où le Béarn va se « fondre » dans la nation française. La suite et la fin de la souveraineté du pays de Béarn, impressionnante, passionnante et précise monographie historique, en trois volumes (tome I : des origines à Henri III de Navarre ; tome II : d'Henri IV à la Révolution ; (a venir) tome III : la civilisation béarnaise).

2009, 16 x 24, 234 p., 24,5€

DICTIONNAIRE TOPOGRAPHIQUE BEARN PAYS BASQUE

P. Raymond

DICTIONNAIRE TOPOGRAPHIQUE BEARN PAYS BASQUE

Edité pour la première fois en 1863, le "dictionnaire topographique des Basses-Pyrénées" était une part du grand dictionnaire topographique de la France, qui comprenait les noms de lieux anciens & modernes, publié par ordre du ministère impérial de l'Instruction Publique. L'archiviste P. Raymond (1833-1878) s'attela à ce travail qui, près de 150 ans plus tard, continue à faire autorité.

1999, 26 x 18, 240 p. 24.00€

LA VICOMTÉ DE BÉARN ET LE PROBLÈME DE SA SOUVERAINETÉ DES ORIGINES À 1620

Pierre TUCOO-CHALA

LA VICOMTÉ DE BÉARN ET LE PROBLÈME DE SA SOUVERAINETÉ DES ORIGINES À 1620

En 1961 paraissait un ouvrage passionnant sur un point capital de l'histoire régionale : quelle était réellement le « degré » de souveraineté de la vicomté de Béarn : avait-elle été de tout temps, et dès l'origine, pleinement souveraine ? n'avait-elle jamais cessé d'être vassale de la Gascogne ? Avait-elle été réellement souveraine, mais toujours dans l'orbite du royaume de France ? En réétudiant, et de façon brillante, ce postulat si souvent âprement discuté jusquau XIXe siècle, l'auteur inaugurait une nouvelle ère de l'histoire régionale et particulièrement béarnaise.

2009, 16 x 24, 21,95€

LOUIS XIII ET LE BÉARN, LE RÉTABLISSEMENT DU CATHOLICISME EN BÉARN ; LA RÉUNION DU BÉARN ET DE LA NAVARRE À LA FRANCE

Patrice Poujade

LOUIS XIII ET LE BÉARN, LE RÉTABLISSEMENT DU CATHOLICISME EN BÉARN ; LA RÉUNION DU BÉARN ET DE LA NAVARRE À LA FRANCE

Dans cette période de dix ans qui suit l'assassinat dHenri IV (1610) va se jouer le dernier acte de la Souveraineté béarnaise jusquà la tentative avortée de résistance des Béarnais, menée par le sieur de Lescun (qui le paiera de sa tête en 1623) et la venue de Louis XIII en Béarn qui décide de l'annexion de la Navarre et du Béarn à la Couronne (1620). Une étude historique minutieuse sur ces dix ans dont on ne connaît trop souvent que le résultat : l'annexion, mais dont les tenants et aboutissants, encore moins les protagonistes et les (bonnes ou mauvaises) raisons qui en sont la cause nous sont souvent inconnus.

1872, reprint 2009, 16 x 24, 298 p., 25,95€

PETITE HISTOIRE D’ARUDY

Pierre BERNETEIX

PETITE HISTOIRE D’ARUDY

Chef-lieu de canton du Bas-Ossau, Arudy possède une histoire qui englobe dans celle de la vallée d'Ossau, dans celle de la vicomté de Béarn, puis de la France, mais elle n'en garde pas moins un caractère spécifique. L'histoire d'Arudy, c'est, en particulier, le long combat, mené des siècles durant, par ses habitants pour préserver leur antique liberté. Activité militaire dont Arudy a été le siège, notamment au Moyen-Age, sous l'Ancien Régime et sous la Révolution ; vie religieuse avec les abbés laïques ; conversion au calvinisme, au XVIe siècle, sous l'action énergique de la reine Jeanne d'Albret ; reconversion au catholicisme au XVIIe siècle, sous Louis XIV ; terribles épidémies et catastrophes naturelles ; activité économique : pastoralisme, foires, exploitation des carrières de marbre, industrie, arrivée des chemins de fer et de l'électricité ; monuments ; Musée d'Ossau : voilà quelques uns des chapitres qu'évoque l'auteur.

2009, 15 x 21, 274 p., 22,50€

PETITE HISTOIRE DE SALIES DE BÉARN

Sylvain Trebucq

PETITE HISTOIRE DE SALIES DE BÉARN

Quelle histoire de ville romantique que celle de Salies-de-Béarn ! Le visage de la petite bourgade est bouleversé par la découverte de la fontaine salée au moyen-âge. En découle, certainement encore, son charme de petite Venise béarnaise... Au tournant du XXe siècle, Sylvain Trebucq écrit ce guide historique à l'usage des tout récents curistes et des touristes. Cent ans plus tard, l'ouvrage a conservé tout son intérêt historique auquel se rajoute la nostalgie dune « belle » époque révolue. Il reste pourtant à y (re)-découvrir Salies, ses promenades, ses environs, son histoire, ses racines.

2010, 162 p., 15 x 21, 13,50€

ARMORIAL DU BEARN II

Dufau de Maluquer et de Jaurgain

ARMORIAL DU BEARN II

Paru dans la Revue du Béarn puis en tiré à part en 1889, l'Armorial de Béarn fait presque partie des ouvrages mythiques dont on a entendu parler mais que, jamais, l'on n'arrive à mettre la main dessus. Le reprint qui en fut fait dans les années 1980 est aussi impossible à trouver que l'édition originale. Comme La Vasconie — du seul de Jaurgain — également rééditée, il était temps de remettre à disposition cet ouvrage incontournable pour le généalogiste ou l'historien qui travaille sur le Béarn et la Gascogne. C'est toute l'histoire nobiliaire du Béarn d'Ancien Régime qui défile ainsi dans l'Armorial. Une somme impressionnante d'informations à nouveau disponibles grâce au travail patient et minutieux de Dufau de Maluquer et de Jaurgain..

2010, 16 x 24, 350 p., 29€

LA DYNASTIE DES SEIGNEURS DE LONS, EN BEARN DU MOYEN AGE AU XIXe SIECLE

Etienne Vaucheret

LA DYNASTIE DES SEIGNEURS DE LONS, EN BEARN DU MOYEN AGE AU XIXe SIECLE

Depuis le moyen-âge, les seigneurs de Lons (localité proche de Pau) sont parmi les premiers barons de Béarn. Au fil des siècles, la dynastie affermira sa puissance et ses biens disséminés tant en Béarn qu’en Pays basque. Le dernier seigneur de Lons, farouche adversaire de la Révolution, verra son château livré aux flammes, exception notable en terre de Béarn. Emigration, lutte armée contre la République, confiscation et vente des biens amèneront inéluctablement la ruine de la maison de Lons qui aura perdu, qui plus est, son dernier héritier mort en s’opposant à l’invasion des troupes napoléoniennes en Espagne. Etienne Vaucheret, professeur honoraire de l’Université, en collaboration avec Juliette Paris et Clothilde Vaucheret, nous offre un morceau d’histoire du Béarn et nous éclaire sur une dynastie de seigneurs béarnais devenus grand seigneurs au service du roi (avec le titre de Lieutenant du roi en Béarn-Navarre) et grand propriétaires terriens.

2010, 16 x 24, 254 p., 24€

HISTOIRE DU DROIT DANS LES PYRENEES

Gustave Bascle de Lagrèze

HISTOIRE DU DROIT DANS LES PYRENEES

Dans le vaste courant qui, au XIXe siècle, tente de redécouvrir et de réhabiliter l’histoire du moyen-âge, on remet également en lumière tout ce qui a fait la spécificité de chaque province. Se basant sur les archives de la Bigorre, Bascle de Lagrèze nous fait revisiter toute l’organisation judiciaire complexe d’un comté pyrénéen. Toujours en filigrane, on y devine aisément ce que furent les mentalités de ces époques-là, ce qui ne laisse pas d’être riche d’enseignements et de réflexions sur notre propre époque...

15 x 21, 2010, 422 p., 31,50 €

PETITE HISTOIRE DES VICOMTES QUI ONT FAIT LE BEARN

BERNETEIX (Pierre)

 PETITE HISTOIRE DES VICOMTES QUI ONT FAIT LE BEARN

De 820 à 1620 soit approximativement durant huit siècles, les vicomtes de Béarn ont façonnés ce petit territoire d’à peine plus de 4.000 km². Ces obscurs vicomtes ont su pourtant, à force de ténacité, d’entêtement et d’ambition, bâtir un état-modèle, conserver contre vents, marées et grandes puissances l’indépendance du Béarn, réussir à asseoir un état transpyrénéen entre France et Espagne, pour finir, au terme d’une histoire prestigieuse, par conquérir la couronne de France avec Henri IV. Racontée simplement et pour le plus grand nombre, voici une petite histoire du Béarn, à travers ses vicomtes souverains. Pierre Berneteix est le secrétaire général du Réveil Basco-Béarnais. Il a déjà publié de nombreux ouvrages sur le Béarn et son histoire.

2012, 15 x 21, 196 p. 18 €

ARMORIAL DU BEARN, TOME III

DUFAU de MALUQUER, A.

ARMORIAL DU BEARN, TOME III

Paru dans la Revue du Béarn puis en tiré à part en 1889, l’Armorial de Béarn fait partie des ouvrages mythiques de cette science. C’est toute l’histoire nobiliaire du Béarn d’Ancien Régime qui défile ainsi dans l’Armorial. Tome I et II disponibles chacun au prix de : 30 €.

15 x 21, 331 p., 29€

DENOMBREMENT GENERAL DES MAISONS DE LA VICOMTE DE BEARN

RAYMOND, P.,

DENOMBREMENT GENERAL DES MAISONS DE LA VICOMTE DE BEARN

Un des tous premiers recensements historique de la vicomté de Béarn. Par localisation, on y trouve la liste des feux et des patronymes, mais aussi des professions et des terres nobles. Béarnais jusqu’au bout.

214 p., 20€

THEOPHILE DE BORDEU, MEDECIN BEARNAIS

LARRE, J.P.

THEOPHILE DE BORDEU, MEDECIN BEARNAIS

Originaire du Béarn, formé à Montpellier, Théophile fait finalement carrière à Paris dans les années 1750 où il gagne rapidement une clientèle huppée. Il soigne Mesdames de Mailly, du Barry et Pompadour. L’auteur nous le restitue ici dans sa vie familiale, professionnelle et mondaine.

324 p. 46€

SIGNE FEBUS, COMTE DE FOIX, PRINCE DE BEARN,

LAMAZOU, V.

SIGNE FEBUS, COMTE DE FOIX, PRINCE DE BEARN,

Gaston III, comte de Foix, vicomte de Béarn, surnommé Fébus, a forgé lui-même sa propre renommée. Il a choisi ce surnom emblématique, Fébus, l’a intégré à son cri de guerre (Febus avant !), l’a apposé sur ses manuscrits, l’a tracé dans sa signature autographe, l’a fait graver sur ses florins d’or (Febus comes) ou dans la pierre de ses châteaux (Febus me fe). Utilisées seules ou combinées, ces marques personnelles ainsi que les pièces poétiques chantées, les documents d’archives, les chroniques ont fabriqué et relayé la gloire fébusienne, participant à la fascination des contemporains pour ce prince à la personnalité ambivalente. Dix-huit auteurs ont croisé leurs disciplines et réuni leurs compétences pour décrypter la façon dont le comte de Foix a fait résonner son surnom à travers tous les médias de son temps, selon les principes mêmes d’une communication politique, mais aussi à travers les siècles, jusqu’à nous. Accompagné d’une très riche iconographie, cet ouvrage plonge le lecteur au cœur des domaines, des archives et des documents, certains inédits ou très rarement montrés au public, d’un des plus captivants princes du XIVe siècle.

24 x 28, 224 p, 150 illustrations 38€

LES GENERAUX BASQUES ET BEARNAIS DE LA REVOLUTION ET DE L’EMPIRE,

LABARRERE, J.C.

LES GENERAUX BASQUES ET BEARNAIS DE LA REVOLUTION ET DE L’EMPIRE,

De 1792 à 1815, la France mène contre l'Europe coalisée une série de campagnes militaires qui porteront hors de nos frontières les valeurs révolutionnaires et permettront la constitution d'un éphémère mais immense empire. C'est aussi l'occasion de voir apparaître des destins hors-pairs de simples soldats ou de volontaires devenus, au fil des campagnes militaires, généraux, maréchaux et... même roi ! Un travail minutieusement documenté de cinq années permet à l'auteur de recenser et présenter le parcours personnel et militaire de 24 généraux, originaires du département des ex-Basses-Pyrénées (8 Basques et 16 Béarnais), dont les plus célèbres restent le Basque Harispe et le Béarnais Bernadotte. Jean-Claude Labarrère est né à Pau en 1934. Après une carrière d'ingénieur, il se consacre entièrement à sa passion pour l'histoire. Grand admirateur de la période napoléonienne, il a été correspondant bénévole à la Fondation Napoléon, travaillant à la nouvelle édition de la Correspondance de Napoléon.

16 x 24, 251 p., illustré, 25€

LES ETATS DE BEARN DEPUIS LEURS ORIGINES,

CADIER, L.

LES ETATS DE BEARN DEPUIS LEURS ORIGINES,

On entend par États provinciaux la réunion des trois ordres d'une province en assemblée régulièrement constituée, périodiquement convoquée, et possédant certaines attributions po¬litiques et administratives dont la principale est le vote de l'impôt. Cette institution correspond à un état social et politique déterminé et n'apparatt dans les diverses provinces qu'il une époque précise de leur histoire et de leur développement. Pour que des assemblées d'États aient pu étre constituées et avoir une part dans le gouvernement et l'administration d'une province ou d'une seigneurie, il a fallu que, par suite du progrès des moeurs et des institutions, les diverses classes de la société aient acquis assez d'importance pour que leur concours ait paru utile, nécessaire même, au souverain dans des circonstances difficiles; il a fallu en outre qu'en échange de l'appui prété au souverain, les sujets aient obtenu certains droits et une part plus ou moins grande dans l'administration. Or il est arrivé, à un moment donné de l'époque féodale, que les revenus que le seigneur tirait des droits féodaux et des divers cens et redevances perçus dans l'étendue de son fief n'ont plus été suffisants pour faire face aux dépenses nécessitées par le progrès des mœurs et do la civilisation. C'est ce qui s'est passé dans le royaume de France; l'évolution qui s'est accomplie dans le domaine royal a dé se produire dans les grands fiefs et dans les provinces où le seigneur avait conservé quelque indépendance. Pour protéger ses domaines contre l'ambition du suzerain ou de ses voisins, le seigneur a dû lutter sans cesse; pour soutenir ces luttes continuelles, il a dû recourir à ses vassaux, leur demander des aides extraordinaires, qui ne pouvaient étre levées sans leur consentement et qui n'ont été accordéei qu'en échange de certains droits.

15 x 21, 483 p. 38€


Page 1 sur 3  -  44 articles.

 1  2  3  page suivante>>