Librairie | Recherche



Catégorie  
Titre ou mot-clef  
Auteur  


Entrez, de préférence, deux mots.
ex.: Chateaux Bretagne, Archives, Auvergne,
Héraldique Normandie, Généalogie, Epinal...

Utilisez le singulier, la recherche sera plus large.
Vous pouvez également utiliser une racine pour une recherche encore plus large.

ex.: chev pour chevalier, chevalerie, chevaux, ...
Vos caractères peuvent-être accentués ou non, en majuscules ou minuscules.

Nombre d'articles par page

Page 1 sur 2  -  37 articles.

 1  2  page suivante>>


Dictionnaire historique, généalogique et héraldique des anciennes familles du Berry

M.H. de Maransange

Dictionnaire historique, généalogique et héraldique des anciennes familles du Berry

Dictionnaire des familles du Berry, Contient les noms de plus de 1 500 familles nobles ou bourgeoises, avec indication des sources. Dictionnaire héraldique inséré à la fin du deuxième volume.

2 vol 22 x 28, 588 p., (Table des noms cités) d'après l'édition de 1926 en 2 volumes, sous forme de CD-ROM PC/MAC, 45.00€

Descendance inédite du duc de Berry

C. BRUN

Descendance inédite du duc de Berry

A l'instar de son aïeul le roi Louis XV, le duc de Berry fit preuve d'un véritable instinct génésique. Jusqu'à présent les ouvrages traitant de la maison royale de France n'ont abordé la descendance naturelle du duc de Berry que d'une manière partielle. Ici, ce sont les sept enfants illégitimes, leur descendance du nom et leurs alliés jusqu'à nos jours, qui apparaissent au long de quatre chapitres. Pour la première fois, un ouvrage propose une étude approfondie de la descendance naturelle du duc de Berry.

1998, 128 p., 14 x 21, 18.00€

L'abbaye de Saint-Cyran et ses prieurés

Claude Norel

L'abbaye de Saint-Cyran et ses prieurés

Cet ouvrage comble un vide appréciable dans l'histoire locale berrichone où Saint-Cyran semblait un peu délaissé : aucune étude d'ensemble ne lui avait été consacrée au XXe siècle, seulement quelques articles. Il intéressera également les lecteurs tourangeaux et bourbonnais grâce à l'étude tout a fait originale des quatorze prieurés qui dépendaient de Saint-Cyran ainsi que tous les amis de Port-Royal.

2005, 14 x 20, 186 p., nombreuses illustrations, 38.00€

Au temps des sociétés, confréries, bachelleries, fêtes, loges maçonniques en Bas-Berry au XVIIIe siècle

Jean-Pierre Surrault

Au temps des sociétés, confréries, bachelleries, fêtes, loges maçonniques en Bas-Berry au XVIIIe siècle

Sont évoqués les rassemblements telles les confréries ou les bachelleries des jeunes mais aussi d'autres plus novatrices comme les loges des francs-maçons. Des regroupements plus informels sont analysés comme les « assemblées » et les cérémonies honorifiques seigneuriales très implantées dans la vallée de l'Indre. La période révolutionnaire a été intégrée car elle est essentielle dans les bouleversements de la vie associative issus de l'Ancien Régime.

2000, 15 x 21, 365 pages, 30.00€

Le printemps des Lumières

Pierre Caldi, préface de Jean-François Deniau

Le printemps des Lumières

Ce livre apporte un éclairage nouveau sur les évènements de la révolution française : la convocation des Etats-généraux, la prise de la Bastille, la Constituante, en les voyant du Berry profond...

2005, 14 x 20, 268 p., 35.00€

LE DIAMANT DE DIEU, LA MISSION DE ST ANDRE HUBERT FOURNET 1752-1834

jean de La Tousche d'Avrigny

LE DIAMANT DE DIEU, LA MISSION DE ST ANDRE HUBERT FOURNET 1752-1834

A l'occasion du bicentenaire des voeux des premières religieuses des Filles de la Croix à Saint-Pierre de Maillé (2 février 1807), célébré en août 2007, il nous a paru intéressant de publier l'ouvrage posthume et totalement inédit de Jean de La Tousche d'Avrigny, consacré à la prodigieuse aventure mystique de deux personnages exceptionnels ayant vécu en Poitou, aux confins du Bas Berry, aux 18e et 19e siècles. André Fournet et Élisabeth Bichier des Ages, l'un poitevin, l'autre berrichonne. Malgré de nombreux livres, traitant séparément des deux saints, il n'existait pas à ce jour de biographie commune étudiant en parallèle leur destin humain et religieux, intimement lié et débouchant sur la fondation d'un nouvel ordre religieux féminin, non cloîtré, consacré aux catégories sociales les plus défavorisées à la fin de la Révolution, en campagne et en banlieues : pauvres, vieillards, malades ainsi qu'à l'éducation des jeunes filles de condition modeste. Ecrit dans un style très agréable, en marge de notre époque, et se lisant facilement, ce témoignage de foi et d'attachement à deux grandes figures et à une communauté qui a prospéré et s'est répandue dans le monde entier, encore très active en ce 3e millénaire, intéressera vivement les amateurs d'histoire du Poitou et du Berry ainsi que les très nombreux arrière petits-neveux des deux saints, qui, signe de la Providence, étaient eux-mêmes cousins par les Chasseloup, sans probablement l'avoir jamais su...

2007, 16 x 24, 154 p. 30.00€

LA SAGA DES PERUSSAULT, Histoire d'une famille du Bas-Berry du XVIe au XXe siècle

Francoise Rouet

LA SAGA DES PERUSSAULT, Histoire d\'une famille du Bas-Berry du XVIe au XXe siècle

Le texte est constitué de deux parties. Si la seconde traite exclusivement de généalogie, la première en étudie différents aspects : le cadre de vie, l'environnement social, la place de la religion et de l'armée, la vie familiale, les fortunes diverses et les personnages issus de différents milieux, dont certains ont laissé leurs traces dans l'Histoire, tel le Révérend Père Sylvain PERUSSAULT, dernier grand confesseur de Louis XV de 1743 à 1753. De nos jours, bien que le patronyme soit en voie d'extinction, il existe encore, par les lignées féminines, de nombreux descendants, locaux ou expatriés, de cette ancienne et prolifique famille. Photos, cartes, reproduction de documents anciens et tableaux généalogiques illustrent cette étude fouillée.

2008, 17 x 25, 254 p., 35€

HISTOIRE DE CHATEAUMEILLANT II

Emile Chénon

HISTOIRE DE CHATEAUMEILLANT II

En mourant, en 1927, Emile Chénon laissait non édité le tome premier de l'histoire de Châteaumeillant depuis l'époque du village celte jusqu'aux premières guerres de religion. Il parut seulement dans les années 40. Mais le manuscrit du tome 2 annoncé et très attendu était perdu. Retrouvé récemment, écrit dans une sténotypie oubliée, il fut, cependant, traduit fidèlement. Nous le donnons tel quel au lecteur. Ce tome 2 débute, en 1588, avec les nouveaux seigneurs de Châteaumeillant, les Gamaches, dont le premier, Georges, est un fidèle du roi Henri III. Il se bat contre les ligueurs pour le roi, pour le Berry et pour Châteaumeillant. En 1644, la châtellenie de Châteaumeillant passe aux Fradet de Saint-Août et est érigé en comté. Pendant plus de cent ans les Fradet gouvernent, outre la seigneurie de SaintAoût, ce comté de Châteaumeillant auquel ils ajoutent entre autres la baronnie de Saint Jeanvrin, la vicomté de la Motte Feuilly, les terres de Néret. Leur justice s'étend sur toute cette région. C'est la grande époque de Châteaumeillant que l'épouse de Jean Fradet, une Lusignan, a placé sous la protection de la fée Mélusine. En 1757, le comté et toutes les seigneuries rattachées sont achetés par le grand financier Pâris de Montmartel. Mais son fils Armand dit « le fou » dilapide l'héritage paternel et laisse le château à l'abandon. Il est interdit par la justice et comté et seigneuries sont vendus par morceaux. Le comté de Châteaumeillant est acquis par Pierre-Michel de Brosse, vicomte de Sainte Sévère, et son épouse Colette de Bizemont. Ils restent propriétaires de Châteaumeillant jusqu'au début de la Révolution. Avec elle le pouvoir passe à d'anciens officiers du comté. Grâce à eux, la ville, qui s'appellera un moment Tell Le Grand, n'a pas trop à en souffrir; localement, la Révolution s'en prend surtout à la religion. C'est ainsi que le clocher de l'église Saint Genès est abattu. Au long de cette histoire, Chénon nous décrit ce qu'était la ville au XVIIIème siècle, les limites de la justice du comté, les offices seigneuriaux avec leurs titulaires successifs et les droits seigneuriaux qui pèsent sur les habitants du comté.

2007, 17 x 25, 168 p., 30€

CHRONIQUE DE LA FAMILLE DE BOISVILLIERS, DU BERRY A LA REUNION

BOISVILLIERS (M.C. de)

 CHRONIQUE DE LA FAMILLE DE BOISVILLIERS, DU BERRY A LA REUNION

Généalogie remontant au 14è siècle de cette antique famille berrichonne qui, depuis la Révolution, a largement contribué au peuplement et à la mise en valeur de l'île de la Réunion. L’ouvrage est illustré de nombreux tableaux généalogiques, documents originaux et photographies.

2011, 348 p. 35 €

DE LA CAMPAGNE D’EGYPTE AU BERRY, LE GENERAL BERTRAND

SURRAULT, A.

DE LA CAMPAGNE D’EGYPTE AU BERRY, LE GENERAL BERTRAND

général Bertrand et l’ingénieur des Ponts et Chaussées Hervé Faye, savants membres de l’expédition d’Egypte, nous livrent leurs destins sur fond d’histoire nationale. Bertrand fit don à sa ville natale du précieux manuscrit de la Campagne d’Egypte dictée par Napoléon. Faye, quant à lui, contribua par ses dessins à la réalisation éditoriale de « la Description de l’Egypte ». Il mit en place l’école mutuelle en Berry.

198 p. 27 €

LES TEMPLIERS ET LEURS COMMANDERIES EN BERRY ET BOURBONNAIS

DURANTON, P.

LES TEMPLIERS ET LEURS COMMANDERIES EN BERRY ET BOURBONNAIS

L'histoire des Templiers et la tragédie qui finalisa leur perte en 1314 sont pour beaucoup une série de mystères et de légendes. L'ouvrage s'attache à décrire le mode de vie de ces moines soldats dans leur vie quotidienne, à l'ombre de leurs commanderies du Berry et du Bourbonnais.

15 x 21, 352 p. 30€

LA DUCHESSE DE BERRY, L’OISEAU REBELLE DES BOURBONS,

HILLERIN, L.

LA DUCHESSE DE BERRY, L’OISEAU REBELLE DES BOURBONS,

Nouveauté
L'existence de Marie-Caroline de Bourbon-Sicile, duchesse de Berry (1798-1870) réunit tous les ingrédients d'un drame romantique. L’auteur, dont la trisaïeule fut l'amie d'enfance de la duchesse de Berry, brosse un portrait grandeur nature de cette femme qui fit rêver Balzac et Chateaubriand.

16 x 24, 284 p. 24€

L'EPOPEE SAINT-SIMONIENNE, Saint-Simon, Enfantin et leur disciple Alexis PETIT, de Suez au pays de George SAND

Bernard Jouve

L'EPOPEE SAINT-SIMONIENNE, Saint-Simon, Enfantin et leur disciple Alexis PETIT, de Suez au pays de George SAND

Assimilé un peu vite aux socialismes utopiques qui fleurirent dans la première moitié du dix-neuvième siècle, le saint-simonisme en diffère par bien des traits. A la différence de certains génies isolés sans postérité, Saint-Simon n'est à certains égards que le premier maillon d'une longue chaîne, l'inspirateur d'une doctrine enrichie par l'apport de personnalités hors du commun comme Enfantin, père et pape de la nouvelle religion industrielle, et ses disciples la plupart jeunes polytechniciens. Mouvement religieux par ses présupposés, ses ambitions, ses rites étranges, le saint-simonisme sut attirer à lui, malgré l'attitude hostile des autorités, des dizaines d'apôtres fervents et des milliers de fidèles et de sympathisants jusque dans des petites villes de la province française. Si dans ce domaine son succès fut provisoire, la réussite fut totale dans le domaine de la technique. Anticipant hardiment sur le vingtième siècle, les saint-simoniens se feront les chantres de l'émancipation et de l'égalité de la femme et du développement des moyens de communication canaux et chemins de fer qu'ils sauront mener à bien. Ils annonceront le règne des producteurs et inspireront de loin ou de près la politique industrielle des États modernes. C'est à un voyage dans la mouvance saint-simonienne que nous convie Bernard Jouve. Des manifestations de Ménilmontant au percement du canal de Suez ou à la construction du P L. M., il fait revivre des moments privilégiés, émerger des personnalités talentueuses, riches et parfois contradictoires comme Enfantin. Il n'est jusqu'à une tentative originale d'application de la doctrine saint-simonienne à une communauté agricole du Bas-Berry qu'il ne décrive d'une plume alerte où la sympathie de l'auteur pour son sujet et ses personnages se nuance de quelque malice.

2001, 15 x 22, 320 p., 31€

Noms de famille des bocages du Centre, Berry, Bourbonnais, Limousin, Bourgogne et Lyonnais

André Alabergère

Noms de famille des bocages du Centre, Berry, Bourbonnais, Limousin, Bourgogne et Lyonnais

L'auteur nous livre ici près d'un demi-millier de noms, la quasi-totalité sans doute, ayant été recensés. Précieux et fragiles témoignages du passé, menacés de déclin, ils conservent la saveur des vieux noms de baptême, des métiers disparus, des sobriquets d'antan. On remarque les «matronymes» si singuliers de nos campagnes, souvenir émouvant de femmes du passé. Pour chaque nom, on lira le nombre de familles qui le portent aujourd'hui, le lieu d'origine, sa signification, dans le cadre d'un commentaire documenté sur la formation des noms.

1998, 15 x 21, 110 p., 12.00€

Charles Ferdinand d'Artois, duc de Berry

Jean-Jacques Boucher

Charles Ferdinand d'Artois, duc de Berry

Prince de France méconnu, son dernier acte fut, en mourant, d'annoncer puybliquement que son épouse Marie-Caroline attendait un heureux évènement. C'était l'annonce de la naissance de l'enfant du miracle, Henri, comte de Chambord. Charles Ferdinand d'Artois est le second fils de Charles X...

2000, 14 x 21, 256 p., 20.00€

Marches d'armes III, Berry (Touraine, Berry, Bourbonnais, Auvergne)

Emmanuel de Boos

Marches d\'armes III, Berry (Touraine, Berry, Bourbonnais, Auvergne)

répertoire par meubles d'armoiries médiévales

1989, 19 x 27, 194 p., 38.00€

Châteaux et manoirs du Berry

Philippe Seydoux

Châteaux et manoirs du Berry

Nombreuses illustrations, plus d'une centaine de demeures avec un renvoi sur une carte de la région.

1992, 15 x 22, 112 pages, 12.00€

CHATEAUX ET FORTERESSES DU MOYEN-AGE EN VAL DE LOIRE (Touraine, Anjou, Berry, Orléanais, Vendomois, Marche bretonne)

Daniel Schweitz

CHATEAUX ET FORTERESSES DU MOYEN-AGE EN VAL DE LOIRE (Touraine, Anjou, Berry, Orléanais, Vendomois, Marche bretonne)

Ce livre permet à l'amateur averti de "vieilles pierres" comme au simple curieux, de profiter pleinement de ses visites. Ils y trouveront un apercu du contexte historique et des principes qui guidaient les batisseurs, des clés pour chercher à mieux saisir les plans, les élévations et les systèmes défensifs des chateaux et places fortes du Moyen-Age, dans une région particulièrement riche en ce domaine.

2006, 19 x 26, 192 p., 30.00€

VOCABULAIRE du BERRY

H.-F. Jaubert

VOCABULAIRE du BERRY

1838. La présente édition de "Vocabulaire du Berry et des provinces voisines " est un fac-similé du livre publié en 1838 qui regroupe près de 800 mots et expressions. L'auteur, " amateur de vieux langage ", qui se voulait anonyme, se révéla être le comte H.-F. Jaubert. Cet ouvrage met à jour une richesse oubliée. On y trouve avec plaisir, émotion ou nostalgie des termes utilisés dans les, campagnes par nos grands-pères. Qu'il vienne d'Issoudun ou de Saint-Amand, de Blois ou de Herry, le vocabulaire répertorié possède une grande force évocatrice et rehausse la couleur de notre langage d'aujourd'hui en voie de dénaturation, de simplification à outrance. " Vocabulaire du Berry et des provinces voisines " s'adresse à tous ceux qui aiment les mots pour leur vivacité et aussi pour leur beauté.© Micberth

1986, 20 X 30, 62 pages 11.00€

SELLES EN BERRY (Histoire de)

Maurice Romieu

SELLES EN BERRY (Histoire de)

1899. L'origine de Selles est due à saint Eusice qui demanda à vivre en ermite, " in cella ". Il devint abbé du monastère et reçut la visite du roi Childebert, un des fils de Clovis. Au Moyen Age, l'histoire de la ville est liée à la féodalité, d'une part, et à la lutte du pouvoir temporel et du pouvoir spirituel, d'autre part. En 1186, Philippe Auguste envahit le Berry et Selles, lors des premières guerres qu'il entreprit contre Henri II Plantagenêt. En janvier 1429, les préparatifs de défense pour délivrer Orléans sont organisés activement à Selles et la ville reçoit Jeanne d'Arc au début de la seconde campagne sur la Loire. Au début des guerres de religion, en 1562, des massacres ont lieu lors du passage du duc de Guise. Après le départ des derniers moines, l'abbaye sera occupée par les Feuillants, en 1612, jusqu'à la Révolution. Le commerce et l'industrie se sont développés à Selles, le Cher étant navigable depuis la plus haute antiquité. Les industries de laine et de draps ont ainsi fait la richesse de la ville. Quelques villages autour de Selles sont liés à son histoire, comme Billy, fief des abbés de Saint-Eusice. Les premiers propriétaires des Bastardes ont été les Le Bregle. La seigneurie de Meusnes faisait partie, jusqu'au XIe siècle, de celle de Chabris. Le fief de La Venelle appartenait à une famille dont l'origine remonte à 1165. Un passionnant ouvrage de référence pour tous les amateurs d'histoire locale qui découvriront au fil des pages un passé riche et étonnant.© Micberth

1991, 14 X 20, 552 pages 66.00€


Page 1 sur 2  -  37 articles.

 1  2  page suivante>>